Programme "Mon compte Mobilité"

From Communauté de la Fabrique des Mobilités



Image:

100px-Capture d’écran de 2023-03-01 18-45-537.png

Short description: Historique de la création et du développement de "Mon Compte Mobilité" dans le cadre du programme CEE. Un compte et un passeport pour encourager la mobilité durable, clé d'accès à tous vos services de mobilités : vos transports, vos aides, vos conseiller·es, vos livraisons...

Description: Pour souscrire, puis utiliser un service de mobilité, il est souvent nécessaire de créer un compte. La multiplication des comptes est perçue comme un frein à l'accès et l'utilisation des services. Si les services de la MAS permettent de souscrire à n services en créant un seul compte, ce bénéfice reste limité au territoire sur lequel ils sont opérés. Par ailleurs, ce compte unique ne permet pas de garantir l'authenticité du profil, ni de certifier les informations. Or ces informations sont clés pour donner accès à des services et/ou des droits. D’où l’idée d’un compte mobilité national qui permette de souscrire à tous les services de transport durables en France (partout où l'on se déplace), mais également aux programmes d’aides destinés à encourager leur usage (généralement peu connus, dispersés, difficilement accessibles) et auxquels on est éligible, et in fine permettre une modulation tarifaire selon le profil et l’usage de chaque utilisateur. Ce compte mobilité serait analogue au compte formation, ou à l’espace santé, dans d’autres domaines. Initiée par Gabriel Plassat et la Fabrique des Mobilités (Voir notamment, les hypothèses de scénarios d'usage, 2019 par Julie Rieg et Gabriel Plassat), l’idée d’un compte personnel de mobilité s’est concrétisée dans un programme CEE sous le nom de “Mon Compte Mobilité” en partenariat avec Cap Gemini, de 2020 à fin mars 2023. Les conditions de poursuite du projet soutenu par la DGITM et l'Ademe, par la Fabrique des Mobilités avec un partenaire opérateur sont en cours de discussion et devrait aboutir le 31 mars fin officiel du programme CEE.

moB, le concept initial

Le programme moB, c'est quoi ?

Mon Compte Mobilité est un programme CEE (Certificat d’Économies d’Énergies)

  • lancé dans le cadre des Appels à Programmes du Ministère de la Transition Écologique (dont il a été lauréat)
  • porté par Capgemini et La Fabrique des mobilités
  • enrichi en 2021 d’un volet sur la standardisation des comptes mobilités et des interfaces MaaS

Comme d’autres programmes CEE et projets de la fabmob, ce programme a pour objectif de développer un commun numérique

  • Des ressources ouvertes et partagées
  • Produites (et maintenue) par et pour une communauté :  l’écosystème de la mobilité durable et solidaire
  • au service de l’intérêt général : les droits de mobilités et l’accès à l’emploi, aux services, la lutte contre la pollution (santé publique) et le dérèglement climatique.
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(1).jpg
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(2).jpg
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(3).jpg
Les financeurs recouvrent au sens large les organisations qui financent les aides ou qui les portent pour le compte de financeurs :  l’Etat, collectivités et employeurs qui financent la mobilité des citoyen•nes et salarié•es, les acteurs sociaux et de la mobilité solidaire (ex. Wimoov). Il s’agit d’une définition restreinte limitée au périmètre qui a été défini pour l'expérimentation. Toutefois, d’autres financeurs qui ont un intérêt (environnemental, économique…) pourront à terme venir enrichir et rejoindre cet écosystème. Voir d’autres exemples de financeurs potentiels

moB: pour quels services potentiels ?

MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(4).jpg
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(5).jpg
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(6).jpg
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(7).jpg
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(5).jpg
Chaque compte est individuel et pourra contenir les informations suivantes :
  • Permis de conduire
  • Nombre de point sur le permis et/ou reste des points (O/N)
  • bonus/malus assurance
  • age, famille nombreuse, étudiant/chômeur/...
  • Origine (habitat) / Destination (employeur) Déclaration Sociale Nominale (DSN) : O/D, km, mode de transport - données gérées par le GIP-MDS
  • Km covoituré - nb covoiturage envoyé par les opérateurs de covoiturage (via la preuve ou autre),
  • Km en voiture partagé envoyé par les opérateurs d’autopartage
  • Km parcouru en vélo fourni en déclaratif ou autre notamment pour l’IKV,
  • Km en bus, train, métro ou nb de badgeage fourni par les opérateurs
  • Km en voiture remontant par des boîtiers connectés (marchand, utilisé dans projet ecobonus Lille) et/ou via la RGPD qui oblige à la portabilité des données véhicules.
  • Quelles pratiques de mobilités sont maitrisées ? quelles sont celles à développer ?

Type de données :

  • données de mobilité professionnelle (issues des trajets réalisés dans un cadre professionnel),
  • données de mobilité domicile-travail car ce trajet bénéficie de nombreux avantages fiscaux basés sur les modes utilisés,
  • données de mobilité hors pro et hors domicile-travail pour le reste.

La personne a accès à toutes les données le concernant et décide à qui il communique telle ou telle donnée. Dans un second temps, la personne pourra s’inscrire dans un service en utilisant son compte Mobilité ce qui permettra automatiquement un échange de données. C’est un progrès sur les questions de données privées puisque le citoyen va retrouver les données aujourd’hui éparpillées le concernant. Il aura bien sûr accès à ses propres données. Une synthèse publique de son “profil de mobilité” pourrait être produite (voir exemple ci dessous) et partagée avec les acteurs marchands pour lui permettre de recevoir des offres personnalisées et des incitatifs.

Ce compte permettra de donner des avantages à toutes les parties prenantes :

  • Pour les citoyens, le compte permet de retrouver ses données, de mieux connaitre son profil, de bénéficier d’offres adaptées et ciblées, de pouvoir faire du post-paiement en fonction du profil, de développer des compétences de mobilité multimodale, de créer des connaissances citoyennes pour rééquilibrer les rapports avec l'autorité,
  • Pour les opérateurs de covoiturage, autopartage, les opérateurs de TC ... : le compte permettra aux usagers de recevoir des avantages donnés par les collectivités, l’état et des acteurs économiques qui pourront facilement déterminer les conditions.
  • Pour les collectivités, l’état, l’ADEME : le compte permet de donner des incitatifs aux personnes qui présentent des profils de mobilité “à soutenir” . Le compte pourrait également rendre opérationnel le droit à la mobilité et son évaluation.
  • Pour les constructeurs automobiles : le compte permet de faciliter le covoiturage, autopartage, ce qui améliore la solvabilité des acheteurs pour des leasings.
  • Pour les acteurs économiques : le compte permet de donner des avantages aux profils intéressants en fonction du profil. Les offres les plus pertinentes pourront être proposées en fonction de chaque profil. Le compte peut également permettre de mettre en oeuvre une solution de post-paiement.
  • Pour les vendeurs d’énergie: le compte permet de connaître les économies d’énergies réalisées donc les CEE associés
  • Pour les assurances : le compte permet de donner des avantages aux pratiques de mobilités intéressantes
  • Pour les acteurs de la santé : le compte permet de donner des avantages aux pratiques de mobilités intéressantes
  • Pour la CNIL, cela répond au droit à la portabilité des données : Le droit à la portabilité offre aux personnes la possibilité de récupérer une partie de leurs données dans un format ouvert et lisible par machine. Elles peuvent ainsi les stocker ou les transmettre facilement d’un système d’information à un autre, en vue de leur réutilisation à des fins personnelles. Le droit à la portabilité permet à une personne de recevoir les données personnelles la concernant, dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine. La personne concernée peut, par la suite, transmettre ces données à un autre responsable de traitement ou, lorsque cela est techniquement possible, demander que les données personnelles soient transmises par le responsable de traitement directement au nouveau responsable de traitement. (Voir le document de la CNIL Pack Véhicules Connectés)

Dans tous les cas, des acteurs privés comme Google sont en passe de produire un tel dispositif : https://medium.com/coord/the-future-of-identity-in-the-mobility-market-c6f2b032b3a4

moB aujourd’hui

moB est une plateforme de services développée dans le cadre du programme CEE Mon Compte Mobilité dont l’enjeu est d’encourager l’usage des mobilités durables (report modal et sa pérennisation) en simplifiant l’accès aux dispositifs d’aides ou incitations. Elle combine actuellement:

  1. un compte mobilité France Connecté [1] à vocation national et standardisé [2]
  2. un service d’accès aux aides.

Les objectifs actuels du compte mobilité sont de :

  • simplifier les démarches d’accès aux aides (recherche, demande, suivi) pour tou·tes, y compris les personnes en situation de précarité numérique et/ou sociales
  • simplifier et sécuriser l’attribution des aides (contrôle de l’identité pivot, contrôle de l’exclusivité de l’absence de demande d’aide préalable dans le cas du covoiturage et de la preuve du covoiturage)
  • fournir des données sur l’usage de ces aides
💊 Propositions d’évolution

A terme, ces objectifs de simplification et de sécurisation sont transposables aux services d’accès aux solutions de transport (voir la section “moB 2024”).

Il est en cours d’expérimentation sur une plateforme à vocation nationale (moncomptemobilité.fr) et 3 territoires pilotes (Région IDF, Mulhouse Alsace Agglomération, Département de l’Aude) sur des périmètres variables qui tiennent compte de leurs propres enjeux territoriaux:
  • IDFM : promouvoir leurs offres de MAS auprès des entreprises et leurs salarié·es
  • M2A : enrichir leur compte mobilité mulhouse d’un service d’accès personnalisé aux aides aux citoyen·nes
  • Département de l’Aude : enrichir leur plateforme de covoiturage mobil’aude de nouveaux services de mobilités (aides et transports) et mettre à disposition des conseillers mobilité (travailleurs sociaux) des outils leur permettant de rechercher des aides et souscrire des aides pour le compte de publics précaires en précarité sociale ou numérique.

Cette adaptation “à la carte” des services moB aux besoins de chaque territoire a été rendue possible grâce à la mise à disposition d’API.

Cas d’usages et bénéfices pour les citoyen.nes

Illustration : Rappel de la proposition de valeur citoyenne cible:
Illustration : Rappel de la proposition de valeur citoyenne cible
Actuellement, le service moB permet aux citoyen·nes d’accéder et de rechercher des aides financées par l’État, les collectivités, et les employeurs au sein d’un catalogue d’aides en ligne qui les centralise.

Ce catalogue est constitué à partir d’un référentiel d’aides aujourd’hui documenté par nos soins à partir de recherches effectuées sur Internet et/ou en collaboration avec les financeurs que nous sommes parvenus à identifier et contacter au sein des territoires pilotes (en général l’AOM). Concrètement, nous documentons un fichier excel, puis intégrons ces informations dans l’outil via une interface administrateur (Reactadmin).

💊 Propositions d’évolution

Ce référentiel d’aides s’appuie sur un schéma de données spécifiques et la plateforme moB ne permet pas aux financeurs ou porteurs des aides de documenter eux même ce référentiel, ni d’en garantir l’exhaustivité et la pertinence dans le temps. Il n’existe à date ni de liste des référents “aides” identifiés au sein de chaque financeur ou porteur d’aides, ni de PAN permettant l’accès aux données d’aides à la mobilité à l’instar des données de transport.

Or ce besoin de création et de mise à jour d’un tel référentiel est transversal à de nombreuses plateformes de services d’aides publiques (ex. Mes aides Pôle emploi) ou privé (ex. Klaro). Voir notre parangonnage.

La Fabmob a élaboré des propositions pour la création d’un référentiel commun des aides à la mobilité dans le cadre d’une démarche standardisée. Elle a par ailleurs identifié des synergies possibles avec le service Dora et la démarche Data.inclusion de Betagouv.

L’utilisateur·rice peut, sans avoir à créer de compte (frein potentiel à l’usage) :
  • Consulter le catalogue d’aides et rechercher des aides à l’aide des filtres localisation et/ou mode(s) de transport et/ou de la barre de recherche.
  • Accéder aux informations clés sur l’aide : bénéfices, montants, conditions d’éligibilité, conditions d’attribution, contacts et lien de souscription. Ce lien de souscription peut être externe (le formulaire de demande est disponible sur un site tiers) ou interne (le formulaire de demande est disponible dans moB ce qui permet alors un parcours « sans couture »). Dans ce dernier cas, l’accès à ce formulaire moB requiert la création d’un compte moB.

La création d’un compte lui permet :

  • d’automatiser et prioriser l’affichage des aides sur la base de son code INSEE  du plus spécifique au plus commun : aides de sa commune, de son département, de sa région et de l’État. Il pourra naturellement comme dans le cas précédent redéfinir son périmètre de recherche en utilisant les filtres ou de la barre de recherche.
  • d’effectuer la demande d’aides directement dans moB (si cette option a été choisie par le financeur de l’aide) et d’y joindre tous types de justificatifs.
  • de suivre le statut de sa demande directement dans moB (en cours, acceptée, rejetée)

La création d’un compte moB via France Connect lui permet de faire une demande sans avoir à saisir ou prouver les informations liées à son identité pivot.

La création d’un compte moB via l’application IDFM lui permet de retrouver facilement certains justificatifs (ex. factures Pass Navigo) depuis le workflow de souscription d’aides, en les ajoutant directement au formulaire moB sans avoir à les rechercher.

💊 Propositions d’évolution

A terme, d’autres informations sur le profil d’un usager émanant de France Connect ou d’autres tiers de confiance (preuves de covoiturage, de pédalage, de déplacements en tel mode de transport…) ou provenant d’autres comptes mobilités (préférences ou contraintes modales), qui conditionnent l’accès à des aides ou services de mobilités, pourront être exploitées par le compte mobilité pour simplifier les démarches d’aides et la production de justificatifs. (Voir la section moB 2024)

Cas d’usages et bénéfices pour les financeurs ou porteurs des aides

Publier des aides

Aujourd’hui, les financeurs (collectivités, employeurs…) ne sont pas en mesure de publier les aides directement.

Néanmoins, l’interface administrateur de moB nous permet, pour le compte de chaque financeur partenaire à l’expérimentation, de:

  • de créer des comptes pour permettre à leurs superviseurs et gestionnaires d’accéder aux fonctions de gestion des aides et au tableau de bord
  • de définir et d’affecter à un superviseur ou un gestionnaire des communautés de salarié·es (par établissement par exemple)
  • de paramétrer et publier les aides sur la base des informations qu’ils nous ont fournies ou que l’on a récupérées sur Internet.

Simplifier la gestion des aides (validation, contrôle)

L’interface gestionnaire de moB permet actuellement de:

  • Dématérialiser le processus de gestion des aides (ce qui suppose toutefois un effort de transformation des processus papiers ou d’intégration dans les processus numériques préexistants (SI RH, SI social)
  • Contrôler (manuellement) l’identité d’un demandeur et ses conditions d’éligibilité. A noter que certaines fonctions peuvent simplifier certaines tâches selon le type d’aides et ses conditions d'éligibilité :
    • Le contrôle de l’identité n’est pas nécessaire si le demandeur de l’aide a permis d’accéder aux informations contenues dans l’identité pivot certifiée par France Connect lors de la création du compte ou la souscription d’une aide.
    • Le contrôle de l’affiliation du demandeur de l’aide à une organisation se fait directement via l'identification de son adresse email professionnelle
    • Dans le cas de l’aide au covoiturage pour les primo-conducteurs, le contrôle de l’existence ou non d’une demande préalable auprès d’un autre opérateur et son horodatage permettant d’éviter les doublons ou les fraudes a été automatisé (et serait réplicable pour le contrôle d’autres conditions d’éligibilité selon Capgemini)
  • Valider une demande d’aide (et son montant) ou rejeter une aide avec ou sans motifs
  • Extraire un fichier récapitulatif mensuel des aides et montants attribuées aux fins de versement de l’aide par les services compétents (le cas échéant)
  • Accéder à un tableau de bord avec des informations sur le nombre d’aides à traiter, validées, le budget d’aides consommées, ventilé par mode de transport.

A noter que, grâce aux API mis à dispositions par moB, ces fonctions de gestion et d’analyse des aides peuvent être disponibles et paramétrées dans le SI RH Neocase, mais d’autres SI RH existent sur le marché ce qui nous ramène à des problématiques de standardisation analogues à celles rencontrées dans le cadre de l’intégration de la MAS et des MSPs.

Garantir la bonne distribution des aides dans le cadre d’un dispositif national d’aide au covoiturage

Combiné à RPC, moB permet de distribuer et gérer les dispositifs d’aides mis en place par l’Etat via les plateformes de covoiturage. moB permet notamment de contrôler l’éligibilité d’un primo-covoitureur et de s’assurer que ce conducteur est bien un nouvel inscrit sur une plateforme donnée de covoiturage et qu’il n’a fait aucune demande d’aide identique sur une autre plateforme de covoiturage.

💊 Propositions d’évolutionA terme, des pistes d’évolutions sont envisageables pour enrichir les indicateurs du tableau de bord avec des données d’impact (carbone) intéressantes pour la RSE et pour optimiser la gestion des aides en permettant notamment leur traitement groupé.

A noter que certaines acteurs (comme Smart B) expérimentent des solutions permettant, en s’appuyant sur la certification des preuves (de déplacements), de valoriser financièrement les actions positives (comme la mise en place d’incitatifs destinés à encourager le report modal et la réalisation d’un report modal effectif par exemple) sur un marché carbone et de rétribuer les acteurs de ces actions positives (par exemple, les collectivités et les citoyen.nes qui contribuent ensemble par leurs actions au report modal.

Pour aller plus loin, voir nos propositions d’enrichissement fonctionnels post 2022 et notre vision du Compte Mobilité Standardisé

Cas d’usages et bénéfices pour les travailleurs sociaux et conseillers mobilité (ZFE…)

moB s’appuie sur la fonction Aidants Connect de France Connect pour permettre à tous membres d’organisations habilitées Aidants Connect (Travailleurs sociaux, agents publics d’accueil, médiateurs numériques…) de gérer des démarches numériques pour d’autrui de manière sécurisée.  Ainsi, grâce à cette fonction, un conseiller mobilité peut accéder au catalogue d’aides moB  pour le compte des demandeurs d’aides en situation de précarité sociale ou numérique.

A cette fin, le catalogue d’aides moB a été enrichi des aides à la mobilité solidaire et inclusive (ex. tarif préférentiel dans un garage solidaire ou mise à disposition gratuite d’un véhicule pour rechercher un emploi…).

Comme les collectivités ou leurs éditeurs de MAS, ces organisations peuvent choisir d’utiliser le service d’accès au catalogue d’aides via le site moncomptemobilite.fr ou l’’intégrer via des API dans leur propre plateforme. Cette dernière solution est en cours d’expérimentation avec Wimoov en partenariat avec le Département de l’Aude.

Bilan synthétique

Du côté de l’Etat, des collectivités et des services sociaux (ex. Pôle Emploi, CCAS) le compte mobilité se heurte sans doute à un manque de standardisation des aides (référentiel et schéma de données d’aides standardisées) et des processus de gestion des aides (workflow et formulaire standardisé), très dépendants du papier, d’arbitrages humains dans l’attribution des aides et de SI propriétaires. Ceci est encore plus prégnant pour les processus de gestion des aides sociales par les organisations sociales du type CCAS qui dispose de SI sociaux [3], qui de fait, rendent la dématérialisation de l’accès et la gestion d’une aide de bout en bout extrêmement difficile. Ce travail semble difficile sans coordination entre les différents services qui partagent les mêmes objectifs et portage politique

Le compte mobilité ne semble pas délivrer suffisamment de valeur aux salarié·es (gain de pouvoir d’achat accessible facilement) et aux gestionnaires des entreprises (gestion simplifiée des aides dans le cadre d’un processus et d’outils RH [4] préxistants avec lesquels il est difficile de s’intégrer (sauf à imposer à standard). Plus spécifiquement, nous avons identifié plusieurs raisons

  • moB n’offre pas de solutions permettant de gérer et consommer les aides aussi simplement que les acteurs de services de cartes de paiement dématérialisées (Edenred, Betterway, Swile…)
  • moB ne couvrent pas toutes les aides et les fonctions permettant d’améliorer significativement le pouvoir d’achat de leurs salarié·es (Klaro)
  • moB ne s’intègre pas suffisamment aux SI RH des grandes entreprises et des PME
  • moB ne propose pas d’indicateurs permettant d’élaborer des bilans carbones susceptibles d’intéresser les RSE
  • moB ne simplifie pas la production des attestations sur l’honneur largement utilisée pour la mise en oeuvre du FMD
  • moB ne simplifie pas suffisamment la production des justificatifs. Nous avons eu des discussions avec Vélib’ pré-remonter leurs factures d’achat mais ce travail semble impossible sans portage politique.  (Voir nos travaux sur la proposition de valeur)

Côté citoyen, sans préjuger des résultats du questionnaire de satisfaction utilisateur (fin février), nous pensons que le service d’accès aux aides proposés par moB est largement optimisable d’un point vue fonctionnel et design UX/UI (Voir les annexes 2 et 3) et en deçà des bonnes pratiques constatées dans le service public (notamment les fiches du service-public.fr “mesures anti-pollution” qui filtrent leur contenu en fonction de la situation déclaréei) et d’autres acteurs (mesaidesvelo.fr qui brille par sa simplicité d’accès)

Le compte mobilité : un concept qui ne s’inscrit pas facilement dans un schéma cognitif connu auprès des professionnels comme des particuliers. On compare parfois moB avec la carte vitale ou Mon Compte Formation, mais ces analogies sont imparfaites fonctionnellement car moB ne permet pas encore, sans doute à raison, le prépaiement, ni la gestion d’un budget que l’on peut librement dépenser. Cela nous amené à repenser et recentrer le rôle de Mon Compte Mobilité (cf. section moB 2024)

La place et le rôle du compte mobilité est parfois difficile à situer du fait de la confusion avec d’autres comptes qu’il est censé enrichir à court ou moyen terme :

  • comptes “citoyen” national (ex. compte service-public.fr) ou territorial permettant de réaliser ses démarches administratives et bénéficier de services dématérialisés (ex. Mon Paris)
  • comptes “mobilité” des opérateurs de la MAS (exemple:  confusion entre “Mon Compte Mobilité” et “Compte Mobilité·” (Mulhouse).

moB 2024-2025

Passeport moB - Vision Fred.png
En raison de la confusion sur le rôle de moB et les besoins d’enrichissement de la proposition de valeur demandés par ses utilisateurs, il convient d’une part de recentrer la vision et le rôle de moB sur ce qu’il apporte d’unique, de non concurrencé, et d’utile à l’écosystème, d’autre part d’identifier parmi les acteurs de l’écosystème, ceux qui sont le plus légitimes :
  • pour accompagner moB dans le développement de sa proposition de valeur recentrée
  • pour développer eux-même et pour leur propre compte les propositions de valeur répondant aux enjeux de la mobilité identifiés par l’écosystème moB.

Recentrer moB sur sa fonction de passeport

Nous proposons de détacher le service d’accès aux aides du compte mobilité actuel pour recentrer moB sur sa fonction de passeport et d’infrastructure numérique, fonction par nature régalienne car elle touche à l’identité numérique nationale et les droits individuels (à la mobilité) dont l’Etat est le premier garant.
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(9).jpg
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(4).jpg
Ainsi, le compte moB n’est plus un compte qui intègre en son sein des services, mais un passeport numérique, une clé d’accès (que nous pourrions appeler moB Connect ou Passeport moB pour éviter toute confusion avec le concept de compte) qui contient toutes les informations de profil - identité pivot, statuts, adresse de domicile/entreprise, justificatifs (permis de conduire, factures, attestations, preuves de déplacements réelles), préférences et contraintes modales, préférences de livraison - certifiées le cas échéant par un tiers de confiance (notamment France Connect), permettant d’accéder à des services tiers proposés par l'écosystème. Ce passeport moB permet de s’authentifier sur une plateforme tierce (MAS, plateformes d’aides, plateformes de e-commerce impliquant une livraison) pour justifier automatiquement de son éligibilité à un service (aides, solution de transport ou solution de livraison) et de permettre ces plateformes tierces une fine personnalisation des services rendus aux titulaires de ce passeport.
✍️ Le passeport mobilité est prêt à décoller [5](...) Les exemples ci-dessus ne relèvent pas de la prospective, d'une vision théorique de ce qui pourrait être fait. Il s'agit des possibilités offertes par un outil existant, le compte mobilité, que nous avons déjà testées dans plusieurs contextes. Il s'agit aussi de besoins avérés des acteurs publics et privés de la mobilité. Plusieurs d'entre eux étant déjà engagés dans des coopérations pour mettre en œuvre ces scénarios.

Le compte mobilité n'a pas été construit comme une expérimentation mais un outil industrialisable qui peut passer à l'échelle rapidement. Ainsi l'outil actuel a été testé pour gérer avec succès 120 000 utilisateurs et 20 000 demandes d'aides (transactions) par heure. Si ce niveau de performance peut être augmenté, il assure toutefois que l'application est prête à répondre aux besoins de grands projets.

Quelles sont les prochaines étapes d'un compte mobilité national ? L'outil technique est disponible, déjà testé avec des partenaires. Son fonctionnement est assuré jusqu'en 2024 (et au-delà selon les besoins) par la Fabrique des Mobilités et des partenaires. Il s'agit désormais de s'appuyer dessus de manière volontaire, ce qui ne coûte pas d'argent, bien au contraire. Par exemple :

  • moB est utilisé par des opérateurs de covoiturage pour gérer le dispositif CEE (note de bas de page Certificat Économie d'Énergie) "coup de pouce covoiturage de 100€" depuis janvier. Certains opérateurs n'ont pas voulu rejoindre la dynamique de coopération au prétexte qu'il n'y avait pas assez de recul : les collectivités locales et l'Etat, qui financent des trajets en covoiturage, peuvent exiger à l'avenir l'utilisation de moB ;
  • Accélérer la coopération sur l'administration proactive et l'attribution automatique d'aides à la mobilité ;
  • Construire les expérimentations du "titre de demain" demandées par Clément Beaune pour fin 2023 en s'appuyant sur les fonctionnalités existantes de moB ;
  • Construire des "guichets uniques ZFE" proposés dans la mission flash parlementaire sur le sujet et par de nombreuses collectivités, à partir de moB, en quelques mois ;
  • Inclure à la concertation MAS - mobilité servicielle annoncée par Clément Beaune le "compte mobilité" et plus généralement les infrastructures numériques essentielles, leur développement et leur gouvernance, de manière à consolider la dynamique en cours.

Nous sommes à un moment charnière pour l'écosystème des mobilités : les conditions sont réunies pour bâtir des services numériques de confiance, qui supportent les politiques publiques de mobilité, qui s'inscrivent dans la stratégie européenne du numérique et de la mobilité et qui respectent les droits des citoyens en matière de données personnelles. Nous pouvons saisir la dynamique actuelle et avancer très vite collectivement, ou bien laisser passer le train et il sera très difficile de relancer une dynamique (il faudra attendre le train suivant).

Pour supporter cette dynamique, nous ouvrirons dans les prochaines semaines des appels à coopération autour du compte mobilité et de thématiques d'application évoquées ici, pour accélérer et amplifier ce qui est déjà fait.

Source: “Les politiques de mobilité ont besoin d'un passeport numérique”, 15 février 2023,  Ghislain Delabie, Directeur de Programme de la Fabrique des Mobilités

Accompagner les acteurs clés pour développer l’offre de services accessibles via le Passeport moB

Si le rôle de moB n’est plus d’intégrer les services de mobilité mais de les rendre plus accessibles et personnalisables, alors nous devons collectivement nous interroger sur :

  • Quelles sont les offres de services les plus à même de répondre aux enjeux sociaux et de décarbonation ?
  • Quels sont les acteurs/partenaires de l’écosystème les mieux placés pour développer ces services ?
  • Comment les accompagner pour les rendre interopérables avec le passeport moB et utiles à l’écosystème et ses enjeux précités ?

Parmi les services qui intéressent la mobilité et ses enjeux sociaux (justice sociale) et environnementaux (décarbonation), nous devrions prendre en compte :

  • les services d’accès aux dispositifs d’aides financés ou portés par l’État, les collectivités, les employeurs
  • les services d’accès aux solutions de transports/mobilités (MAS)
  • les services d’accès aux services de livraison
  • les services développés sur la base de l’accès aux données d’usage (Observatoires)

D’une manière générale, l’ambition de ce passeport moB est de simplifier l’accès à des services fournis par des plateformes tierces (services de démarches en lien avec la mobilité, par exemple l’accès à ses aides, services d’accès dématérialisés et/ou physique à des solutions de mobilités, services de livraison via des plateformes de e-commerce, etc). Il doit donc être interopérable avec ces plateformes et leurs comptes (citoyen ou mobilité), ce qui suppose de poursuivre les travaux de standardisations initiés par la fabmob dans le cadre du programme CEE. Voir Comptes Mobilités Standardisés (Github)

Il permettra aussi d’échanger des informations certifiées ou à valeurs probatoires variables selon les enjeux et usages (Voir nos travaux exploratoires sur le Compte moB Standardisé).

Accès simplifié à des services d’aides personnalisés

Pour favoriser l’accès aux aides, à côté des sites des AOMs qui détaillent leurs tarifs et souvent les aides disponibles, de nombreuses plateformes d’aides à destination des citoyen·nes se développent et cherchent à promouvoir des aides en fonction du profil de leurs bénéficiaires et de leurs objectifs propres (Mes aides Pôle emploi pour les personnes en recherche d’emploi, 1 Jeune 1 Solution pour les jeunes et étudiants, Klaro pour les salarié·es). Elles sont publiques (sites des AOMs) ou privées, centralisées ou décentralisées, généralistes ou sectorielles (MesAidesVélo, Services-public.fr, Mes droits sociaux). Elles peuvent se contenter de référencer les aides et/ou de proposer la souscription de l’aide. Elles peuvent s’adresser directement aux bénéficiaires des aides et/ou aux prescripteurs (Dora). Est-ce qu’une plateforme type moB a vocation à se substituer à ces plateformes ? Selon nous, non, car la plupart de ses plateformes répondent à une stratégie propre pour répondre à des publics particuliers avec une communication et ses services adaptés. En revanche, il nous semble que des outils pourraient être mis en commun pour simplifier le développement et la maintenance de ces plateformes.

Toutes ces plateformes sont confrontées à problématiques communes :

  • Simplifier le parcours des bénéficiaires:
    • la création de compte et l’authentification : identification du profil
    • Personnaliser la recherche d’aides (définir les fonctions de tri et de filtres, manuelles et/ou automatisées)
    • Simplifier la souscription (pré-sélection des justificatifs telles que factures de transport, automatisation du remplissage du formulaire, le suivi…
  • Publier (et donc accéder) à des informations exhaustives et pertinentes (problème du référencement et de la mise à jour des données d’aides)
  • Permettre aux financeurs de gérer leurs aides (publication, mise à jour, validation, analyse)
Le passeport moB et le guichet unique

Le passeport moB peut répondre en partie au premier point ci-dessus (simplifier la création et l’authentification), à condition d’être interopérable avec une ou plusieurs plateformes qui délivrent un service national ou territorial de guichet unique, c’est-à-dire un service d’accès centralisé à un catalogue d’aides [6] à destination des citoyen·nes ou/ou des prescripteur·rices, et le cas échéant, d’un service de souscription d’aide unique.

À partir de sa fonction d’authentification et des informations (certifiées) qu’il contient sur le profil de l’utilisateur (senior, étudiant, emploi, handicap…), sur son lieu de résidence, sur ses justificatifs (accessibles via API ou stockés) le passeport combiné à ce guichet unique peut permettre de :

  • n’afficher que les aides auxquelles une personne est éligible
  • simplifier le remplissage de la demande d’aide (formulaire pré-rempli)
  • automatiser la production et la fourniture des justificatifs et la remontée des justificatifs produits par des tiers de confiance (ex. factures, preuves de déplacements)...

Les informations suivantes nous semblent essentielles pour personnaliser et simplifier l’accès aux aides :

  • API France Connectées de France Connect (RFR, quotient familial)
  • Statut d’élève, collège, étudiant
  • Statut social : recherche d’emploi, RSA
  • Statut et niveau de handicap: CMI
  • Preuves de déplacements déclarées, réelles ou certifiées, cette donnée permettant à la fois de garantir le bon usage de l’aide et le calcul de l’impact carbone émis et/ou évité

Le passeport moB, en simplifiant l’accès et le contrôle des aides, permettra aux financeurs de concevoir des aides

  • plus complexes sans impacter les bénéficiaires (ie. en prenant à sa charge le traitement automatisé de cette complexité.
  • et - c’est l’idée initiale de moB -  plus justes, car modulées sur le profil et la situation personnelle des usagers (par exemple en prenant en compte le RFR, la situation géographique, l’existence ou non d’alternatives de transport, viables à proximité du lieu d’habitation et de travail. On peut imaginer de nouveaux critères d’éligibilité plus efficients et plus justes !

Remarque : Au même titre que l’accès aux aides, le passeport moB peut permettre d’accéder à des titres, forfait ou abonnement de mobilités. Il n’y a pas, selon moi de différence de nature entre une aide financière et un titre, forfait ou abonnement de mobilités qui, l’une comme l’autre, donne accès à des droits de mobilités (tarification standard ou préférentielle) et permet leur financement.

Par conséquent, une plateforme de services (type moB actuel) peut avoir vocation à devenir un guichet unique d’accès non seulement aux aides financières (bonus, prime, allocation) mais aussi à tous les titres, forfaits, abonnements - à tarifs standards ou préférentiels-, qui sont souvent subventionnés pour être suffisamment incitatifs pour encourager le report modal selon ses propres revenus.

💊 Propositions d’évolution

On pourrait envisager d’utiliser le passeport moB pour expérimenter la mise en place d’un billet unique au sens de forfait unique intermodal et potentiellement inter-territorial, dont le passeport moB serait le médium ou support dématérialisé qui permettrait de s’authentifier et prouver ses droits d’accès aux différents modes de transport [7]

Pour les fonctions de recherche d’aides (définir les fonctions de tri et de filtres, manuelles et/ou automatisées) et de simplification de la souscription (pré-sélection des justificatifs telles que factures de transport, automatisation du remplissage du formulaire, le suivi…), qui sont des fonctions à la fois transversale à toutes plateformes et spécifiques selon l’offre de services et les publics visés, il convient de se demander si ces dernières doivent être intégrées et développées dans le passeport moB, ou bien développées par les éditeurs de plateformes conformément à des standards qui permettent au passeport moB de se recentrer sur le service d’authentification permettant le contrôle des droits et la personnalisation des services fournis par les plateformes concernant la recherche, la souscription et la production des justificatifs, etc. Cette question n’est pas résolue.

A toutes fins utiles, nous avons formulé un certain nombre de propositions d’améliorations tant fonctionnelles (Annexe 2) que de conception UX/UI (Annexe 3) dont certaines peuvent être pertinentes, si des acteurs décident de poursuivre la fourniture du service d’aides moB 2023 qui selon, nous devra être détachée de la fonction Passeport moB.

Le référentiel d’aides

Pour les besoins de l’expérimentation du Programme CEE un premier référentiel (format .xls) a été élaboré par l’équipe moB sur la base des informations fournies par les moteurs de recherche sur un périmètre réduit aux territoires d’expérimentation (Région Ile de France, Mulhouse Alsace Agglomération).

Les discussions avec les collectivités (IDFM, M2A, MGP, POLD, Orléans, Aude…), les équipes de développement des plateformes d’aides publiques (Mes aides Pôle emploi, Dora et Data•inclusion), les associations (ECF…), les conseillers mobilités (Ademe, CCI, Wimoov) ont permis d’identifier un besoin de commun : la nécessité de créer un point d’accès national aux données d’aides à la mobilité durable sur la base d’un référentiel commun de données d’aides, exploitables par tou•tes (financeurs, bénéficiaires des aides…), à l’instar du Point d’Accès National aux données de transports (PAN) tels que les aménagements cyclables ou aires de covoiturage.

Face à la difficulté à identifier les bons interlocuteurs au sein de chaque organisation - financeurs, responsables légaux, gestionnaires - (cf. retour d’expérience de Mes Aides Poles Emploi sur leur appel à contribution sur les RS), la fabmob a défini un ensemble d’actions simples pour amorcer cette démarche et confirmer ce besoin, notamment publier et enrichir le référentiel moB (avec l’ambition de couvrir 80% des aides disponibles sur internet à l’échelle nationale) pour valider cette proposition de valeur auprès de l’écosystème et l’encourager à contribuer au référencement des aides (Voir Annexe 4 ci dessous)

💊 Propositions d’évolution

Nous recommandons au minimum d’inclure dans ce référentiel ou “PAN” des aides à la mobilité durables et solidaires [8] les aides nationales. Il faudra toutefois que toutes les plateformes d’accès aux aides de chaque territoire puissent y accéder pour proposer toutes les aides auxquelles leurs usagers ont droit.

Se pose alors la question de savoir

  • si les aides territoriales (locales) doivent également y figurer ?
  • à qui cette intégration rend service ?
  • et enfin pour quels bénéfices ?

C’est l’approche qu’a choisi Dora, le service public numérique de recensement et mise à jour de l’offre d’insertion (à destination des accompagnateurs, prescripteurs…) avec Data•inclusion, son Référentiel Ouvert et Partagé des Solutions d’insertion). A noter qu’elle a aussi récemment développé Inclusion Connect, un SSO destiné à simplifier l’accès à leurs services.

Votre étude pourra utilement investiguer les raisons de ce choix, les difficultés rencontrées pour la mise en place de ce référentiel commun et sa mise à jour, et les synergies possibles entre leur projet et moB.

En toutes hypothèses, il faudra distinguer :

  • les infrastructures techniques (serveurs, référentiel) qui rendent possibles les services d’accès aux aides, qui sont mutualisables et centralisables,  
  • des services type guichet unique qui peuvent éventuellement être décentralisés et fournis à l’échelle d’une AOM ou d’une collectivité.

L’identification des bénéficiaires publics (AOMs, plateformes d’aides) mais aussi privés (fournisseurs de solutions employeurs d’accès aux aides et leur versement comme Klaro, Betterway…) et de leurs attentes permettra de confirmer ou non cette approche.

Les fonctions de gestion des aides

Ces fonctions telles qu’elles ont été développées par moB 2023 sont:

  • Créer, mettre à jour une aide
  • Valider une aide, refuser et motiver le refus d’une aide
  • Analyser ses dispositifs d’aides via un tableau de bord (succinct)

Là encore, ces fonctions ne sont pas propres à moB mais à tous services d’accès aux aides. Si on poursuit la logique de recentrage de moB sur la fonction passeport, ces fonctions doivent être développées par et pour des services tiers. Cela ne signifie pas qu’elles ne sont pas mutualisables.

Nous avons proposé des pistes d’améliorations de ce service de gestion des aides, notamment pour permettre un traitement groupé de ces aides et répondre aux besoins des grandes entreprises qui disposent de nombreux·ses salarié·es (Voir Annexe 2).

Accès simplifié à des services de transport ou à des plateformes MAS

Le passeport moB et les informations certifiées qu’il contient permettront à l’usager d'accélérer son parcours de souscription à un service d’autopartage, de personnaliser un calcul d’itinéraire ou l’information voyageur d’une application MAS, d’accéder à une Zone à Faible Émission.

De même, on pourrait envisager que le passeport moB deviennent le médium (support unique dématérialisé) permettant d'accueillir un billet unique et ainsi d’accéder à un ensemble de solutions de mobilités (intermodales) sans couture. Ce support pourrait également être physique dans une logique plus inclusive que purement numérique (la carte physique  à puce pouvant être connectée au passeport moB).

Les informations suivantes nous semblent essentielles pour personnaliser et simplifier l’accès aux solutions de transport:

  • Permis de conduire
  • Statut et niveau de handicap: CMI (contrainte modales)
  • Préférences modales
  • Immatriculation (le cas échéant)

Accès simplifié à des services de livraison

Nous avons proposé des pistes de cas d’usage suite à la demande d’un salarié de la Poste qui propose actuellement un projet de « Compte Livraison » dans le cadre d’un challenge intrapreneurial.

Mon Compte Mobilité (commun numérique) pourrait servir à La Poste et autres logisticiens, de socle pour la conception d'un nouveau service « Mon Compte Livraison » à destination des citoyens, des plateformes de e-commerce, leurs logisticiens, et des collectivités, qui pourrait être potentiellement intégré à  moB.

Ce nouveau service qui permettrait :

  1. Un accès simplifié et personnalisé aux services de livraison proposés par les sites de e-commerce et leurs partenaires logisticiens.

Ce service proposerait l’accès via moB à des données de profil mobilité (identité pivot, statut, préférences modales ou contraintes) et via l’extension « Mon Compte Livraison » à des données complémentaires spécifiques à la livraison (adresse de livraison domicile, préférences de la livraison, contraintes, points relais préférés…).

Grâce au connecteur moBConnect, un citoyen détenteur d’un compte moB pourrait s’authentifier sur un site de e-commerce et transmettre facilement les informations nécessaires pour la livraison d’un colis.

Ces informations répondraient à un standard garantissant l’interopérabilité entre les différents comptes livraison (celui intégré dans moB) et ceux des sites de e-commerce.

  1. Un accès à des incitatifs favorisant les livraisons responsables

Mon Compte Mobilité/Livraison permettrait aux financeurs (Les collectivités, les commerçants…) d’encourager les modes de livraison les moins polluants en proposant des incitatifs (financiers ou non).

Ces incitatifs pourraient être conditionnés par la fourniture d'une preuve d’une livraison en vélo cargo par ex. (cf. le programme CEE Colis Activ’).

Accès simplifié aux données d’usage

La donnée d’usage recouvre la distance parcourue et le ou les modes de transports utilisés. Cette information est essentielle pour prouver un déplacement et calculer l’impact carbone. Elle n’a cependant pas été priorisée dans le cadre des GT CMS sans doute parce qu’elle suppose un accord au niveau national, voire européen, pour le calcul de cet impact.

Toutefois, on peut imaginer que le Passeport moB rende possible l’attribution d’un déplacement (et son impact carbone) à une personne donnée, que cette donnée soit collectée par une application de traçage individuelle (type Tracemob, GeoAir…) ou via les opérateurs de mobilités (MAS, MSP).

  • La donnée d’usage à des fins personnelles (self-data [9]) : ce service avait été imaginé dans le concept initial de moB. Il s’agissait, dans une approche de self-data, de permettre à chaque citoyen·ne de produire, d’exploiter et de partager ses données d’usage à des fins personnelles. A notre sens, le rôle du Passeport moB doit se limiter à la centralisation des données en vue de leur retraitement et exploitations par des tiers pour enrichir un tableau de bord (qui peut être interne ou externe à moB) et répondre aux finalités suivantes:
    • Permettre à chaque citoyen·ne de comprendre l’impact de ses choix de déplacements (données d’usages et d’impacts) et les optimiser
    • Recevoir des recommandations personnalisées de la part de conseillers mobilités ou d’applications proposant ce type de service.
    • Permettre à chaque citoyen·ne, si il ou elle le souhaite, de contribuer à l’amélioration des politiques publiques avec ou sans contrepartie (cf. l’expérimentation Tracemob/Cosycloud sur la Rochelle)

Le Passeport moB devra en outre intégrer une brique fonctionnelle permettant de gérer finement son consentement à l’usage de ses données, les finalités de partages, les comptes avec lesquels il est interconnecté.

  • La donnée d’usage à des fins d’améliorations des politiques publiques (et dispositifs d’incitation : Ce service n’a pas été développé dans le cadre du programme CEE. Le besoin a néanmoins été confirmé par certaines collectivités que nous avons rencontrées dans le cadre de la mise en œuvre d’observatoires de la mobilité territoriale (cf notre parangonnage Observatoires de mobilités non exhaustif), notamment l’établissement public territorial Pôle Ouest La Défense (POLD), à qui nous avions proposé un certain nombre de cas d’usages
  • La donnée d’usage à des fins de preuve dans le cadre d’un dispositif d’incitation ou d’une valorisation de ses actions positives sur le marché carbone: cette fonction est sans doute la plus complexe à appréhender et à mettre en œuvre car elle suppose de comprendre l’approche très innovante et les solutions techniques proposées par Smart B  notamment dans le secteur de la mobilité (Voir nos échanges avec Smart B et mobilité.eco). Ils ont aussi accompagné le programme CEE colis-activ destiné à inciter les livraisons décarbonées et la cyclo-logistique dont les synergies avec un compte livraison ont déjà été évoquées plus haut.
MoB - La boussole - Document de travail Fabmob(11).jpg

Identifier les partenaires/contributeur·rices clés

Documentation

Ce document a pour objectif de recenser les documents et ressources utiles, dans une logique de commun pour permettre à toutes personnes intéressées par Mon Compte Mobilité (collectivités, employeurs, opérateurs de mobilités et citoyen·nes) de mieux s’approprier Mon Compte Mobilité, en comprendre ses bénéfices, son fonctionnement, ses perspectives

Ontologie

Les concepts et leurs descriptions évoluent en fonction de notre compréhension partagée du projet, de son périmètre fonctionnel et plus généralement de la vision.

Concept Description
Compte mobilité Compte personnel, national comprenant:
  • son profil (potentiellement étendu à la famille)
  • ses droits de mobilités  (crédits de mobilité disponibles et financés par les aides publiques - nationale, locales - ou privée - entreprise)
  • ses données d’usages (préférences et contraintes modales, preuves de déplacements)
  • une solution de gestion permettant au titulaire du compte de :
    • gérer ses aides : recherche personnalisées, demande d’aides, suivi
    • comprendre et gérer ses données  (consentement, accès, portabilité, suppression)
Profil Le profil d’un utilisateur de moB détermine ses droits à l'éligibilité d’une aide donnée (et éventuellement son versement) et comprend :
  • son identité : Nom, prénoms, date de naissance… éventuellement étendue au foyer
  • son statut : adresse, âge, situation professionnelle, PMR, revenus..,
  • ses justificatifs :
    • liés à son profil: Revenu fiscal, quotient familial, permis de conduire, Revenu fiscal, Quotient familial, Carte mobilité inclusion (CMI), Permis de conduire..

liés à ses usages ou déplacements: déclaration sur l’honneur, factures d’achat ou preuve de déplacements réels

Justificatifs Document dématérialisé requis dans le cadre de services (aides, transports…) dont la non altération peut être certifiée ou non par un tiers de confiance. Voir nos travaux d’identification des catégories et types de justificatifs ici
Preuves de déplacement Preuves fournies aux financeurs pour bénéficier d’une aide ou justifier d’un effort et d’impact positif (environnement, santé…) à partir des données déclarées, calculées, ou certifiées (cf. Concept d'additionnalité de Smart B). Elle peut être exigée à titre de justificatifs dans l’octroi d”une aide
Financeurs Structures, organisations qui financent (mettent en place) des dispositifs d’aides à la mobilité durable et leurs conditions d’attribution pour une catégorie définie de personnes (Etat, collectivités/citoyen•nes, entreprises/salariées, mutuelles et assurances/sociétaires, hôpitaux/patients, commerçants/clients, pôle emploi, CAF...). A noter que le financeur peut être différent du porteur de l'aide, lequel peut être mandaté par le financeur pour distribuer ses aides.
Tarification préférentielle ou spéciale Dispositif d’incitation qui propose des tarifs en fonction du profil ou de la situation particulière de leurs bénéficiaires (par opposition à la tarification standard).
Tarification standard Tarif applicable lorsqu'une personne ne remplit pas les conditions d'éligibilité d'une tarification préférentielle ou spéciale. A noter que du point de vue de Mon Compte Mobilité, une personne éligible a une tarification standard (lui même très souvent subventionné par l'Etat ou les collectivitités) n'est pas moins légitime à recevoir un service personnalisé d'accès aux aides qu'une personne éligible à une tarification spéciale. Ce point conditionne le périmètre de référencement des aides.
Aides financières Dispositif d’incitation (Allocation, prime, bonus…) financé par une organisation publique (Etat, collectivités) ou privée (entreprise, associations, mutuelles/assurances, commerçants...), conditionné à l’usage d’un mode de transport durable, sujet à demande avec production de justificatifs, soit en une seule fois, soit à échéances multiples (ex. FMD)
Aides non financières Dispositif d’incitation tels que les challenges,la mise à disposition d’infrastructures (Parking vélo, Bornes de recharge VE…) ou d’outils pédagogiques incitatifs (documents, applications)
Demande d'aide (demande de souscription à une aide) Le bénéficiaire demande le droit de bénéficier d’une aide et doit produire des justificatifs (profil, déclarations sur l’honneur, factures…). A ne pas confondre avec la demande de remboursement qui n’a pas nécessairement la même temporalité.
Demande de versement Le bénéficiaire demande le versement de l’aide pour laquelle il a été reconnu éligible, celle-ci pouvant s’accompagner de justificatifs complémentaires (factures, preuve de déplacements réels…). En théorie, le versement peut intervenir après la demande (remboursement de l’aide, allocation d’une somme forfaitaire), ou concomitant à la demande (tarification préférentielle sur présentation d’une carte, carte de paiement prépayée)
Aides monomodales Aides portant sur un même mode de transport (ex. achat ou location d’un VAE)
Aides intermodales Aides portant sur plusieurs modes de transport (ex. TC + VLS, TC et P+R...)
Aides cumulables Aides dont les conditions d’éligibilité permettent le cumul. Dans le cas d’aides financières, les montants peuvent s’additionner (ex. Bonus écologique VE + Prime à la conversion VE + Surprime ZFE). Ces aides s’opposent aux aides exclusives
Aides exclusives Aides qui ne peuvent pas être souscrites ensemble (et dont les montants ne peuvent être additionnés pour les aides financières). Cette distinction est importante pour optimiser l’affichage des résultats de moteur de recherche (par exemple, toutes les aides cumulatives, préciser dans bon à savoir, celles qui sont exclues, mettre en place un budget mobilité, faire une demande groupée d’aides cumulatives…).
Aides connexes Aides présentant un lien de connexité (ex. aides financières vélo - FMD, mise à disposition de parking vélos. Ce concept est important pour optimiser l’affichage des résultats du moteur de recherche.
Mobility Connect ou moB Connect Le Mobility Connect est construit fonctionnellement sur le modèle de France Connect. Il s’appuie pour sa mise en œuvre sur les standards OpenID et OAuth2.Le Mobility Connect est un standard car différents acteurs peuvent déployer un MobilityConnect à l’échelle d’un territoire (Région, métropole) ou d’un autre périmètre fonctionnel. Le Mobility Connect inclut les fonctionnalités permettant la reconnaissance et la probabilité des données d’un système à l’autre, y compris avec le compte mobilité opéré nationalement.

Le Mobility Connect définit et peut certifier des données d’Etat Civil (comme FranceConnect, et avec un lien possible) et des données spécifiques au contexte de mobilité ;•Le Mobility Connect fournit des méthodes pour créer un compte mobilité chez un MaaS / MSP depuis un compte mobilité existant

Le Mobility Connect permet de la fédération d’identité sur un domaine donné(périmètre national, régional, local, d’une entreprise), notamment poru ceux qui souhaitent mettre en oeuvre de l’authentification unique SSO•Le Mobility Connect est utilisable par tous les acteurs publics comme privés d’un domaine donné. Il implémente les 3 rôles définis dans France Connect :

  • fournisseurs d’identité,
  • de services
  • et de données•

(Source: Document de cadrage Standards MaaS)

Aidants Connect Service qui s’appuie sur une délégation d’identité et mandant numérique, qui permet aux travailleurs sociaux, agents publics d’accueil, médiateurs numériques... qui accompagnent régulièrement des personnes en difficulté avec le numérique dans la réalisation de démarches en ligne,  En savoir plus, voir le guide d’utilisation

Présentations

Publics Supports
Toustes 👉 Découvrir le site
Grand public : citoyen·nes, salarié·es
Ecosystème : collectivités, employeurs et opérateurs de mobilité…

👉 Suivre l’actualité du projet sur Linkedin

Employeur·es publics et privés Présentation Employeurs I Pôle emploi (pdf)

Supports de formation

Publics Supports
Toustes 👉 Découvrir le site
Salarié·es et gestionnaires des employeurs
Aidant·es et structures accompagnantes

Documentation technique et code source

  • Readme
  • Document d’architecture technique (DAT)
  • Code source

👉 Accéder à la documentation technique et au code sur Github

Briques fonctionnelles Partenaires et/contributeurs
Passeport moB DGITM, DINUM (France Connect)
Référentiel moB / PAN DINUM et ses services Betagouv (Dora, Data·inclusion)
Services d’accès aux aides publiques Ministère de la Transformation et de la Fonction Publique (qui pilote service-public.fr), Mes Aides Vélo
Service d’accès aux aides solidaires Wimoov
Services d’accès et de consommation des aides salarié.es Betterway, Klaro
Services d’accès aux solutions de transport MAS des collectivités (IDMF, M2A, Département de l’Aude…), les opérateurs et éditeurs de mobilité (Flowbird)
Services d’auto-production et d’agrégation de self-data GecoAir, Tracemob

Cosycloud, Uwinbike

Services de certification de preuve de déplacements RPC, Smart B/mobilite.eco
Compte livraison La Fabrique de la Logistique, La Poste, Coli-Activ
Observatoires de la mobilité POLD

Annexes

Propositions d'améliorations fonctionnelles

Propositions d'améliorations UX/UI

Pour la création d'un référentiel d'aides standardisées

Identification de l’écosystème moB

Propositions de valeur retravaillée

Documentation moB : ontologie, supports (voir ci-dessous)

Modèle:Notes de bas de page
  1. Compte France Connecté: C'est-à-dire qui permet au minium d'accéder aux informations constituant l'identité pivot et potentiellement des informations fournies par les API France Connect (RFR, quotient familial...). Pour en savoir;, voir: Note Fabmob (Fred) - Rappel des opportunités de France Connect et Mobility Connect pour moB - Déc 2021
  2. Compte Mobilité Standardisé: C'est-à-dire potentiellement interopérable avec d'autres comptes citoyens ou de mobilités du fait du respect d'un certains nombres de standards définis par et avec l’écosystème. Concrètement, les CMS peuvent échanger des données et des services à valeur ajoutée.
  3. Exemple de SI Social : Iodas Inetum
  4. Exemple de SI RH : Neocase
  5. Source: “Les politiques de mobilité ont besoin d'un passeport numérique”, 15 février 2023,  Ghislain Delabie, Directeur de Programme de la Fabrique des Mobilités
  6. Ce guichet unique peut-être national ou territorial selon les besoins et que le catalogue est la brique fonctionnelle qui permet la visualisation d’un référentiel d’aide qui peut lui-même être national ou territorial.
  7. Source: “Les politiques de mobilité ont besoin d'un passeport numérique”, 15 février 2023,  Ghislain Delabie, Directeur de Programme de la Fabrique des Mobilités
  8. Dont le périmètre doit être défini. Doit-on inclure les aides financières, l’ensemble des tarifs préférentiels et standards, les aides non financières) (cf. l’encart “Point de vue” dans la rubrique “Passeport moB et guichet unique”)
  9. Le Self Data se définit comme « la production, l’exploitation et le partage de données personnelles par les individus, sous leur contrôle et à leurs propres fins ». Le concept a été développé par la FING dans le cadre du programme d’exploration MesInfos. D’autres initiatives existent en Europe et aux Etats-Unis.

Website: https://moncomptemobilite.fr/

Tags: comptes mobilités, MAS, marketing individualisé, incitatifs, aides, identité numérique, fabmob2022, FabMob2023

Organization related to this knowledge: ADEME, DGITM, La Fabrique des Mobilités, Flowbird, Capgemini Invent, FabMob

Referent (person): Gabriel Plassat, Ghislain

Challenge(s) related to this knowledge: Accompagner une collectivité à ouvrir un maximum de ressources et construire un kit d'aide à l'innovation. Augmenter les connaissances partagées en cartographie et usages des véhicules et réseaux de transports., Améliorer les solutions et développer de nouvelles solutions de mobilités pour tous, Produire un nouveau contrat social entre les citoyens et les acteurs publics / privés pour augmenter les connaissances et changer les pratiques, Rendre accessible une mobilité individuelle à bas coût pour tous sans externalités négatives

Community of interest: Communauté des Territoires et Collectivités, Communauté des conseiller·e·s en mobilité, Communauté des offreurs de solution de mobilité, Standards Ouverts pour des MaaS d'intérêt général, Québec

Register to the mailing list: https://forum.fabmob.io/c/5-category/mon-compte-mob/11

Link to cloud, wiki, drive: https://forum.fabmob.io/c/5-category/mon-compte-mob/11



Other informations: